Les Foulées      | Espérance Banlieues    | Nos partenaires      | Contact - Plan d'accès       












Esperance Banlieues

ESPERANCE BANLIEUES - LES MUREAUX :

L’Association Espérance Banlieues-les Mureaux, présentée par Martine Volard, secrétaire de l’association :
« Nous avons créé notre propre association aux Mureaux, avec le soutien de la Fondation Espérance banlieues, dont nous suivons la philosophie et la pédagogie.
Notre objectif est d’ouvrir une école aux Mureaux dès la rentrée de septembre 2017: le Cours Sédar Senghor.

Pour faire vivre l’école (salaire de l’équipe pédagogique, matériel, locaux), nous devons trouver nos propres sources de financement.
Les écoles du réseau Espérance banlieues sont indépendantes (hors contrat). Elles ont le choix de leurs professeurs et de leurs méthodes d'apprentissage. En contrepartie elles ne bénéficient pas de financement public direct. 15% des besoins (pour les salaires de l’équipe pédagogique, les locaux et le matériel) sont financés par les contributions des familles, les 85% restant doivent être financés par des dons et subventions.

Les écoles sont aconfessionnelles et républicaines.
Elles proposent des solutions innovantes pour le primaire et le collège, en se concentrant autour de trois axes :
- La lutte contre l’échec scolaire, via des petits effectifs (15 par classe maximum permettant un suivi individuel), en renforçant les fondamentaux Lire, Écrire, Compter (Grammaire, dictée, conjugaison, calcul mental) et en renforçant les activités périscolaires (sport, sorites culturelles, aide aux devoirs).
- Une meilleure intégration des enfants issus de l’immigration par la transmission du meilleur de la culture française afin que les jeunes des cités accueillent ce patrimoine avec enthousiasme et fierté (uniforme, levée des couleurs, histoire de France, participation aux événements citoyens, laïcité)
- Le développement des talents, au-delà des disciplines académiques afin de les mettre au service des autres et de la Cité. (Services au sein de l’école, équipes inter-âges, valorisation du savoir-être et pas seulement des notes).
Travaillant en complément et non en opposition, de l’Education Nationale, elles veulent enrayer la crise éducative qui touche de plein fouet les jeunes dans les cités, réduisant leur chance d’avenir et contribuant à leur radicalisation.

En étroite collaboration avec les parents, premiers éducateurs de leurs enfants, le Cours Sédar Senghor veut donner espoir et confiance aux enfants pour qu’ils prennent leur envol et grandissent en repoussant leurs limites.
Aux Mureaux, ce projet associatif est porté par des habitants de la ville ainsi que quelques personnes extérieures. La majorité d’entre nous souhaitons nous engager comme citoyen actif, en allant aux périphéries de nos villes ».
Esperance banlieues

La Fondation Espérance banlieues, créée en 2012, favorise le développement d’écoles de qualité, en plein cœur des cités sensibles.
Deux fondements principaux guident son action : la prévention et la lutte contre le décrochage scolaire, ainsi que la transmission de la culture française.

Depuis 2012, 8 écoles ont été créées dans 7 départements (Seine-Saint-Denis, Yvelines, Hauts-de-Seine, Loire, Rhône, Bouches-du-Rhône, Nord).
Actuellement, 30 projets d’écoles sont à l’étude, à travers toute la France, dont celle des Mureaux pour septembre 2017.
www.esperancebanlieues.org